• Voici le temps des assassins, et celui-ci s'appelle ISLAM

    c'est immonde, le titre de cet article, vous ne trouvez pas ? à tel point que je le répète en insistant :

    l'élève qui a tué Hakim d'un coup de poignard s'appelle ISLAM !!!!!!!

    http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/societe/20100111.OBS3241/mort_dhakim__le_suspect_est_presente_a_un_juge_dinstruc.html

    http://www.lexpress.fr/actualite/societe/le-lyceen-poignarde-au-kremlin-bicetre-est-decede_840974.html

    http://francaisdefrance.wordpress.com/2010/01/09/ycee-darius-milhaud-le-kremlin-bicetre-france-islam-a-tue-hakim/

    http://www.francesoir.fr/faits-divers/2010/01/09/ly%C3%A9cen-couteau.html

    http://grincheux.typepad.com/weblog/2010/01/lislam-rachid-hakim.html

    et, pendant qu'on y est, l'anagramme d'ISLAM est SIMAL !

    on ne pourra pas descendre plus bas, n'est ce pas ? Ah ! quelle volupté dans l'abjection !

    ce matin, Guy Carlier, dans sa "douche froide" quotidienne, sur Europe 1, un peu avant huit heures, a condamné dans les termes les plus vifs les propos de Jean-Marie Le Pen qui a paraît il déclaré hier la chose suivante (ouvrez les guillements, ce n'est pas moi qui parle là hein):

    "heureusement que l'assassin est de la même race et de la même religion que la victime, sinon il y aurait eu des émeutes"

    Et Guy Carlier de s'écrier que "Le Pen s'est ici vautré dans l'immonde"...

    Eh bien à mon tour de m'y vautrer ! eh bien oui, je l'avoue, faisant ainsi, à mon tour, mon coming out, après celui de Bill clinton révélant au monde scandalisé son hétérosexualité et son goût "élitiste" de riche occidental pour les gros cigares, à l'occasion de  l'affaire Monica Lewinsky (et peut être son antisémitisme non ? bon , ok, j'arrête! )...oui je l'avoue :

    je suis immonde, et comme c'est bon !

    (et d'ailleurs, il n'y a pas de monde, seulement de la mondialisation, donc peut être suis je finalement normal ?)

    Car j'ai tendance à penser que ce que dit le borgne blond de Meudon est sans doute....vrai ?

    Car enfin : si jamais l'assassin s'était appelé Bernard, est ce que nous n'aurions pas vu s'élever des "souçons légitimes" de racisme ? est ce qu'au lieu d'une marche silencieuse nous n'aurions pas vu des voitures brûler ?

    certes il ne faut pas refaire le monde (qui n'existe pas) avec des "si", mais il me semble qu'il y a eu dans le passé assez de nuits d'émeutes "motivées" par un banal accident de moto, pour que nous nous posions la question ....

    et si Bernard avait tenu un blog critiquant l'Islam, alors là ce ne serait plus une hypothèse : oui, il y aurait eu des émeutes !

    Et l'Islam dans tout ça ?

    Guy Carlier est l'exemple type de ce que je disais récemment dans l'article "Politiquement incorrect" : celui de ces chroniqueurs, commentateurs ou "humoristes" qui se prétendent "politiquement incorrects" mais qui en fait sont l'aile gauche avancée de la pensée unique... lui et Stéphane Guillon qui passe à peu près à la même heure sur France Inter, dans le même type d'exercice convenu, consistant en somme en une tromperie sur la marchandise : emballer du "politiquement correct" dans du papier marqué "politiquement incorrect"...et Jean-Pierre Gauffre, avec sa "mauvaise foi" vers 6h 50 sur France-Info, est à peu près du même tonneau .. juste en un peu plus modéré et moins voyant..

    http://www.blogg.org/blog-30140-billet-politiquement_incorrect_procentprocentprocentprocentprocentprocentprocentprocentprocent-1124809.html

    non, le seul qui ne trompe pas son monde, et qui soit véritablement "incorrect", c'est Eric Zemmour à 7h15 sur RTL...

    et d'ailleurs nous pouvons le vérifier immédiatement puisque ce matin Zemmour parlait lui aussi du collégien  assassiné, Hakim...

    Zemmour avait mis en évidence la "partition" que chaque secteur "administratif" ou "médiatique" ou "associatif" (c'est une seule et même chose de nos jours) avait joué comme dans un concert : le ministre s'était rendu sur place pour faire dans le registre du "compassionnel", les policiers avaient argué que "ce n'est pas un phénomène de bande", les journalistes s'étaient ému de ce qu'on puisse si facilement introduire un couteau de cuisine dans un établissement scolaire, et avaient émis l'hypothèse qu'il s'agissait d'un nouveau drame de l'exclusion sociale, ce qu'avaient confirmé les sociologues...

    bref, chacun avait tenu son rôle dans le concert, pour finir par un grandiose final : "circulez braves gens, y a rien à voir! vous pouvez dormir tranquilles, nous maîtrisons la situation !"

    tout cela jusqu'au prochain meurtre !

    Car, comme le dit fort justement Zemmour, c'est le contraire qui est vrai : nous vivons dans un monde où plus personne ne contrôle plus rien, et surtout pas les "experts" ni les "décideurs" !

    nous vivons, selon ses termes ,  l'ensauvagement du monde, qui est, selon lui, et je pense qu'il a raison, la revanche du nomadisme sur les sédentaires !

    alors que l'on croyait que, depuis le néolithique,  le mode de vie sédentaire, inventant l'agriculture, puis les arts, les sciences, l'industrie, et enfin...les transports intercontinentaux à bas coût, avait permis l'émergence définitive de la civilisation, voici que les nouveaux "nomades", à savoir les migrants chassés de chez eux par la misère, compromettent cette "civilisation" en ensauvageant le monde...

    Ah j'oubliais, il y a aussi une autre sorte de "nomades", les nomades bobos, ceux qui ont un 5 pièces  à Saint Germain des Prés, un loft à Londres, un délicieux petit duplex à New York, une villa à Marrakech, un numéro de téléphone de  call girl dans chaque port....

    et il y a aussi ceux qui font l'apologie du nomadisme, les idéologues dirons nous, les "intellectuels aux semelles de vent", le coeur à gauche et le portefeuille boursier à droite...

    mais il ne s'agit pas de la même catégorie que les autres ! et chez eux, il y a aussi sans doute des assassinats, certainement plus souvent même, mais qui s'effectuent sur un mode plus....feutré !

    et bien sûr, celui qui prenait la suite de Zemmour reliait cette expression d'ensauvagement aux "sauvageons" de Chevènement !

    Que disait Guy Carlier sur la même affaire ?

    il commencait par une perplexité, qui ressemblait un peu à du zemmour, comme le Canada Dry à du véritable alcool , portant sur les propos de Roselyne Bachelot qui avait repris la "partition" des experts de la police et de la "sociologie de terrain" pour mettre en garde contre tout amalgame : non, il ne s'agissait pas de délinquance ni de "phénomène de bandes", mais quasiment d'un crime passionnel, quasi romantique !

    dont acte, mais alors ceux qui mettaient en avant la situation "défavorisée" de ce jeune avaient tort, non ? mais passons !

    ce qui intriguait Carlier, c'est le fait que la ministre nommait bien la victime (qui s'appelle Hakim) mais pas le meurtrier ! bizarre bizarre ...j'ai dit bizarre moi ? comme c'est bizarre !

    mais heureusement, l'immonde Le Pen (la bête immonde quoi !) mettait notre cher Carlier sur la voie...et il ne lui restait plus qu'à parcourir les journaux (bref à faire son travail..oh le pauvre) pour apprendre, dans un tout petit entrefilet, que le meurtrier s'appelle "Islam"...

    moi je l'ai entendu sur une radio, une seule, RTL je crois, mais le commentateur prononçait "Islem" et non pas "Islam"... bizarre bizarre ! j'ai dit bizarre moi ? comme c'est bizarre !

    car la vérité, que le chevalier blanc Carlier disait à la fin de son numéro, est que l'assassin s'appelle ISLAM : I , S , L , A, M  !!

    tiens, comme c'est curieux..étrange...bizarre : exactement comme la religion de paix et de tolérance, la deuxième de France, bientôt la première : l'Islam !

    Et Guy Carlier de se mettre en colère contre Roselyne Bachelot, qui croit les français tellement immatures, tellement portés à l' amalgame (dont on sait qu'il est absolument interdit ! pas d'amalgame ! jamais ! sous aucun prétexte ! à aucun prix ! no way !), qu'il était imprudent de leur dire le prénom de l'assassin, surtout en ces temps de débats sur l'identité nationale !

    eh bien non ! s'écriait Guy Carlier la main sur le coeur : les français sont adultes, ils votent contre Le Pen, ils sont pour la république métissée, ils peuvent apprendre que l'assassin s'appelle Islam sans en induire que tous ceux qui s'appellent Islam sont des assassins, ni surtout que l'Islam favorise le meurtre !

    certes ! j'en suis bien d'accord !

    finalement Guy Carlier vient de découvrir, en ce début de l'an 2010, que les "élites", ou plutôt pseudo-élites (politiques, décideurs, médias, etc..) prennent les français pour des cons !

    Eh bien moi je me demande si ce n'est pas lui, Guy Carlier, qui nous prend pour des cons ?  et aussi si ce n'est pas lui qui l'est ?

    Car enfin, qui ira inférer de cet horrible évènement que, parce que l'assassin s'appelle Islam, alors l'Islam est mauvais ?

     ce serait là, proprement, de la barbarie et de la sauvagerie, un retour à ces temps d'avant la civilisation où l'on croyait que les noms avaient une valeur proprement "magique" !

    de la part d'une personne éduquée, comme tout le monde l'est en France, disons le clairement, ce serait un signe d'aliénation mentale !

    et quand Guy Carlier émet l'hypothèse que Roselyne Bachelot émet l'hypothèse que les français auraient ce genre de "raisonnement", il nous prend pour des cons !

    car il sait très bien que la ministre sait très bien, comme tout le monde, que ce n'est pas ça que se diront les Français !

    Ce qu'ils se diront, mais tout bas, pour rester "corrects", c'est un truc du genre de ce que dit Zemmour sur l'ensauvagement !

    et pourquoi se diront ils ça ?

    eh bien parce que c'est juste !

    Car le crime de Bachelot contre la vérité, c'est de trouver du "passionnel" là où il n'y a que de la stupidité barbare...

    voici un jeune homme, ayant des ennuis familiaux, qui s'appelle Islam, qui agresse en paroles la soeur d'Hakim...je ne sais pas ce qu'il lui a dit, mais sans doute des choses à connotation sexuelle, comme il arrive... sur ce, la soeur d'Hakim, au lieu de lui répondre vertement, ou bien de "mépriser" (comme Belmondo et Gabin dans "Un singe en hiver" : "nous on ne paye plus, on ne salue plus..on méprise !" ), va se plaindre à son frère...

    et celui ci, le lendemain, va admonester Islam, le ton monte, Islam poignarde Hakim !

    qu'y a t'il là de passionnel ? je ne vois là que du tragiquement sordide, et surtout une immense bêtise ! quelques paroles vulgaires et surtout insultantes pour celui qui les prononce, et le résultat est un meurtre ?

    la soeur d'Hakim est grande, presqu'une adulte dirons nous : n'est elle pas en âge de se défendre toute seule ? pourquoi est ce toujours le "grand frère" qui doit défendre l'honneur des "soeurs" ? pourquoi  l'honneur est il situé toujours au même point : en cette partie du corps des "soeurs"  à laquelle je pense, et à laquelle devait penser Islam, et sur laquelle il aurait dû garder le silence (d' autant plus que cette partie du corps n'est finalement pas très intéressante) ?

    et surtout, comment se fait il qu'un conflit aussi bête dégénère en meurtre à coups de couteaux ?

    n'y a t'il pas là la marque d'un ensauvagement de notre pays, comme le dit fort justement Zemmour ? d'une faillite totale de la civilisation , qui capitule depuis trop longtemps devant la barbarie ?

    n'est ce pas là le véritable enjeu du débat sur l'identité nationale ?

    ne serait ce pas là le véritable bon côté du métissage :  permettre à ceux qui s'installent dans notre pays, venant d'ailleurs, d'abandonner définitivement les traits inacceptables et barbares de leur  "culture" : voile islamique, mariage arrangé, prédominance des frères sur les soeurs, des hommes sur les femmes, etc....  ?

    mais la tragédie actuelle ne serait elle pas que le "métissage" se fait toujours en un seul sens , le mauvais ? qui est que les civilisés s'ensauvagent et adoptent les coutumes des non civilisés(cracher par terre en émettant d'horribles jurons, considérer les "femelles" comme des proies, considérer que les civilisés qui ne "regardent pas dans les yeux systématiquement" sont des mauviettes, croire que la violence est légitime pour "conquérier" le butin, téléphones portables ou autres joujous,  etc...etc.. )?

    Au fond, qu'est ce que c'est, la civilisation ? rien d'autre que l'humanisation progressive, c'est à dire le fait pour les sociétés supérieures d'évoluer et de s'éloigner de plus en plus de la condition "naturelle", c'est à dire sauvage, c'est à dire animale ?

    C'est dans les sociétés inférieures, les sociétés sauvages, encore  proches de l'animalité des grands singes,  que la force physique prime, et donc que l'homme a la prédominance, et doit "conquérir" les femelles des autres clans, et "protéger" les siennes, celles de sa famille ou de sa tribu !

    Mais au fur et à mesure que se développe la technique issue de la science, elle même issue de la philosophie, la force physique brutale perd toute utilité , et la sexualité s'hominise  peu à peu , et par là même s'humanise...

    c'est par le discours courtois que l'homme choisit une femme, une seule femme, qu'il tente de séduire, ou bien même que la femme tente de séduire un homme qui lui plaît...

    tout n'est pas ramené à l'épisode brutal et animal du pur et simple coït ... peu à peu, l'AMOUR (spirituel, et universel) émerge du rêve et de la luxure du corps et de la chair appelée à disparaître comme un songe...

    la culture s'émancipe de plus en plus de la nature, l'humanité émerge peu à peu de l'animalité, l'homme descend du singe, et de l'arbre  (ou du chameau)....

    Ce que je viens de décrire, c'est le passage de la barbarie tribale et nomade à la civilisation sédentaire ;

     de l'Orient, qui est Lumière mourante ("ex oriente lux")  à l'Occident qui est Lumière naissante et émergente, Esprit;  on remarquera facilement que cette "interprétation" inverse exactement la traduction "étymologique" des termes, puisqu'en bon latin Orient correspond au Soleil levant et à sa lumière matinale, et Occident au couchant et à la lumière du soir, précédent la nuit : que l'on se dise alors que les entités et évènements du monde spirituel doivent être en quelque sorte "lus" de manière "inverse" à ceux du monde matériel et physique , et donc que la lumière matinale du monde ordinaire correspond à la lumière mourante du monde spirituel.

    Et d'ailleurs, comme on le sait, la Nuit hivernale la plus profonde invite à la méditation et à l'éveil spirituel...la journée et son activité trépidante est peu propice à la vie spirituelle !

    de l'islamité païenne, africaine ou asiatique, caractérisée par l'idolâtrie de la force, de la violence et de la puissance, de l'AVOIR et du POUVOIR,  à la chrétienté européenne , et à sa culture de l'ETRE, du SAVOIR, et de l'AMOUR  par l' expansion infinie de l'INTELLIGENCE.

    Mais encore faudrait il pour cela que cette dernière cesse ses repentances et ses sanglots de l'homme blanc, et retrouve la fierté par la conscience de soi, consistant à se savoir comme Esprit...

    et il faudrait pour cela que l'Occident véritable supplante le faux Occident, qui est au fond lui aussi idolâtre de la puissance (économique, militaire, "culturelle", sinon raciale comme au temps de l'hitlérisme) : et c'est d'ailleurs sans doute pour cette raison que l'Islam s'y implante si facilement !

    La condition , sans doute pas unique, mais cruciale, pour ce "relèvement" (d'entre les morts) serait que la science, issue de la philosophie, se sache comme Esprit, comme SAVOIR, et non seulement comme technique visant à la puissance.

    J'ai défini la tâche d'une MATHESIS UNIVERSALIS.

     


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :